• Accueil
  • >
  • Textes
  • >
  • An 1831 - Cyliani, la formation des planètes: La Comète!
  • An 1831
    Cyliani, la formation des planètes: La Comète!

     

    Les anciens ne sont pas aussi stupides que certains cherchent à les dépeindre aujourd’hui… pour des raisons obscures.

    Il y a quelques années, je me souviens, les scientifiques ont affirmé avoir découvert comment les planètes sont formées... La comète ! Ils ont découvert que les comètes sont faites d’eau congelée et de terre.

    Pour les anciens, cela aurait été une nouvelle insipide, une évidence. Preuve en est cet extrait écrit en 1831 par l’alchimiste Cyliani. Je le lisais étant jeune, avant la prétendue découverte par la science moderne.

    Cyliani, la formation des planètes: La Comète!« Représente-toi un espace d'une étendue presque sans bornes où flotte le système des mondes, composé de soleils ou d'étoiles fixes, de nébuleuses, de comètes, de planètes et de satellites, nageant dans le sein de l'éternité ou d'un soleil de lumière divine, dont les rayons sont sans limites et tu auras une légère notion de l'ensemble de l'univers, ainsi que du monde fini et de celui infini.

    Le système des mondes et l'Éternel ou le soleil de lumière divine sont de même origine, ils n'ont point eu de commencement et n'auront point de fin. Les légers changements qu'éprouvent certains globes ne changent rien à l'ordre de l'univers.

    La volonté de l'Éternel ou de l'Esprit créateur peut à dessein lancer dans l'espace une nébuleuse; celle-ci partant de la tangente en parcourant l'espace subit la loi de l'attraction d'un soleil duquel elle s'est approchée, et finit par décrire une ellipse très allongée où les deux foyers sont déterminés par l'action de deux soleils; alors elle forme une comète, mais au bout d'un laps de siècles elle finit par céder à l'attraction plus forte de l'un des deux soleils, elle régularise sa course et finit par faire partie de son système en tournant autour de lui; puis au bout d'un certain nombre de siècles son point lumineux ou les deux qu'elle affecte d'avoir se réunissent en un seul point lumineux qui devient le feu central de ce globe, qui devient lui-même à une époque très reculée une planète habitable lorsqu'elle a pris une certaine consistance métallifère, et fait naître à sa surface les éléments nécessaires à la vie des animaux appropriés à sa nature, tels par exemple que de l'eau, une atmosphère et des végétaux.

    Les planètes peuvent par la forte expansion de leur feu central se déchirer en diverses parties dont chacune répandue dans l'espace devient autant de satellites en s'attachant à l'atmosphère d'activité d'une autre planète.

    Une comète, qui a été en premier lieu une nébuleuse peut par son action en s'approchant trop près d'une planète soulever ses eaux, donner lieu à un déluge en abaissant ou relevant son axe, ce qui change le lit des mers, met à jour ce qui était couvert par les eaux et ensevelit pour des siècles sous les mers des contrées habitées en recouvrant du limon des mers les débris des animaux et des végétaux entassés les uns sur les autres.

    Une autre planète en passant dans la queue d'une comète, cette dernière peut enflammer son atmosphère et détruire non seulement tous les végétaux mais aussi les animaux et faire de cette même planète un vaste tombeau. Enfin une comète par sa trop grande action peut en s'approchant trop près d'une planète porter une perturbation dans son atmosphère capable de modifier l'existence animale et végétale et même la détruire. Voici les seules modifications qu'éprouvent les globes, mais rien ne se perd pour cela dans le monde. Ces globes fussent-ils réduits à des atomes, ces derniers par la loi de l'attraction finiraient par former un tout ou un nouveau globe.

    Les diverses espèces d'animaux qui paraissent avoir existé sur la terre à des époques bien éloignées les unes des autres sont le fait de la création à laquelle a donné lieu l'Esprit Créateur. Mais tous les êtres qui en découlent paraissent à des époques plus ou moins reculées les unes des autres, à l'issue des grandes catastrophes qu'éprouve la terre.

    Les soleils, les comètes et les divers globes sont autant d'êtres d'une nature particulière qui se trouvent en particulier régis par un esprit, car la hiérarchie universelle est infinie. L'Éternel est d'un ordre bien au-dessus de ces esprits, ces derniers sont comme ses ministres et les globes comme ses sujets soumis à la direction de ces mêmes ministres.

    Tout ce qui existe dans l'univers de matériel ou de physique est purement minéral; les gaz le sont eux mêmes; prends note de cet aveu.

    L'homme est un composé triple; son corps ou sa forme est animée d'une âme: celle-ci est la réunion de diverses forces à l'aide desquelles l'esprit régit sa forme ou la matière. L'âme est dirigée par l'esprit céleste qui est une émanation de l'action divine et par conséquent impérissable.

    L'homme ne périt jamais que par sa forme alors l'esprit auquel l'âme sert de lien ou d'enveloppe s'en sépare et sa forme, privée de l'esprit vital céleste, est livrée à la réaction de ses principes constitutifs. L'esprit et l'âme vivent alors spirituellement en recherchant les centres qui leur conviennent et au bout d'un certain temps l'homme ou l'être ou l'esprit ou la vie spirituelle, qui va toujours en se perfectionnant, se sépare de son âme ou de son enveloppe glorieuse pour rentrer dans son universalité, ce qui fait que l'homme meurt deux fois, c'est-à-dire change deux fois de forme. Mais l'homme ou l'esprit vit éternellement. D'après mon récit tu ne peux maintenant douter de l'immortalité de l'âme.

    Voilà tout ce qu'il m'est permis de t'apprendre ici pour satisfaire tes désirs. »

    Cyliani - HERMES DESVOILÉ

    An 1831

    Livre complet : http://www.venerabilisopus.org/fr/livres-samael-aun-weor-gnostiques-sacres-spiritualite-esoterisme/pdf/200/285_cyliani-hermes-devoile.pdf

     

    Presenté par VenerabilisOpus.org

     

    .


    Venerabilis Opus recommande

    Venerabilis Opus est une source de Connaissance gratuite grâce à un travail bénévole. Soutenez cette œuvre afin qu’elle continue de croître et qu’elle parvienne à ceux et celles qui n’y ont pas accès. Merci !