• Accueil
  • >
  • Textes
  • >
  • Université de Harvard - L'Évangile de la Femme de Jésus
  • Université de Harvard
    L'Évangile de la Femme de Jésus

    Gospel-of-Wife-of-Jesus-Evangelio-esposa-Jesus-Évangile-femme-de-Jesus

    Le papyrus évoquant la «femme de Jésus» serait authentique.

    • Par Blandine Le Cain , AFP agence
    • Mis à jour 
    • Publié 

     

    Une nouvelle étude scientifique publiée jeudi affirme que le document, présenté en 2012 comme le seul évoquant une concubine du Christ, date de la même époque que l'Évangile selon Saint Jean.

    Ce papyrus a au moins quinze siècles d'âge. Voilà la certitude à laquelle mène une nouvelle étude menée par une équipe de scientifiques américains. Mais l'âge n'est pas la principale raison de l'intérêt suscité par ce petit rectangle de 3,8 cm sur 7,6 cm. Une courte phrase, lisible dans les lignes coptes qu'il comporte, suscite nombre de questionnements religieux et historiques: «Jésus leur a dit: “Ma femme”» ainsi que «elle pourra être ma disciple».

    L'existence de ce document suggérant que le Christ était marié a été révélée en 2012 par Karen King, professeur d'histoire à la Harvard Divinity School. Une découverte accueillie à l'époque avec le plus grand scepticisme, tant par le Vatican que par les historiens. Beaucoup pensaient avoir affaire à un faux. En cause: son origine indéterminée, la forme des caractères et les erreurs grammaticales du texte.

    Une nouvelle étude publiée jeudi dans la revue scientifique Harvard Theological Review apporte un éclairage nouveau. Des analyses par spectroscopie pour l'encre et radio carbone pour le papyrus ont été menées par une équipe de scientifiques des universités de Columbia, de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology. Leur résultat indiquerait que le papyrus, l'encre, ainsi que l'écriture et la structure grammaticale permettent au contraire de dater l'origine du document entre le VIe et le IXe siècle.

    Composition similaire à l'évangile de Saint Jean

    «Toutes ces analyses et le contexte historique indiquent que ce papyrus est presque certainement le produit des chrétiens anciens et non un faux d'aujourd'hui», conclut l'étude. La revue rapporte également que «la composition chimique du papyrus et son oxydation correspondent à des vieux papyrus, comme celui de l'évangile de Saint Jean», non contesté.

    Aucun évangile ne mentionne le fait que Jésus ait été marié ou ait eu des disciples féminines. Karen King elle-même relève que ce document, souvent dénommé Évangile de la femme de Jésus, ne prouve pas qu'un mariage de Jésus ait eu lieu. «Ce texte souligne seulement que les femmes, mères et épouses, pouvaient aussi être des disciples de Jésus», juge-t-elle, rappelant que ce sujet «faisait l'objet d'un débat passionné au début de la chrétienté».

    Reste que ces nouvelles conclusions n'emportent pas l'adhésion de tous les historiens. Parmi eux, Leo Depuydt, égyptologue à l'Université Brown, est cité par la même revue. Il a expliqué à l'AFP qu'il est facile de se procurer des feuilles de papyrus ancien sur le marché. De même, il précise que les analyses de l'encre prouvent seulement une composition similaire à l'encre ancienne, une substance par ailleurs simple à fabriquer avec de la suie de bougie et de l'huile. Il juge enfin «suspect» que le propriétaire de ce papyrus reste anonyme. Le document avait été confié à la chercheuse par un collectionneur privé afin qu'elle l'analyse.

    Jesus-wife-Esposa-de-Jesus-Femme-de-Jesus

    ligne 1: ... pas [à] moi. Ma mère m'a donné la vie ...
    ligne 2: ... Les disciples dirent à Jésus, ...
    ligne 3: ... refuser. Marie est (pas?) digne de cela ...
    ligne 4: ... Jésus leur dit: «Ma femme ...
    ligne 5: ... elle est capable d'être mon disciple ...
    ligne 6: ... Laissez les gens méchants se gonfler ...
    ligne 7: ... Quant à moi, je suis avec elle en vue de ...
    ligne 8: ... une image ...

     

     

    .


    Venerabilis Opus recommande

    Venerabilis Opus est une source de Connaissance gratuite grâce à un travail bénévole. Soutenez cette œuvre afin qu’elle continue de croître et qu’elle parvienne à ceux et celles qui n’y ont pas accès. Merci !