• Accueil
  • >
  • Textes
  • >
  • Venerabilis Opus - Sri Ramakrishna, Courte Biographie d’un Mystique
  • Venerabilis Opus
    Sri Ramakrishna, Courte Biographie d’un Mystique

    Sri-RamakrishnaSri Ramakrishna

    Courte Biographie d’un Mystique

    Par Venerabilis Opus

    Né en Inde en 1836, Gadâdhara Chattopadhyâya expérimente depuis très jeune de puissants désirs spirituels qui lui permettront d’arriver jusqu’aux plus hautes sphères de l’Illumination intérieure. Celui que l’on nommera plus tard Ramakrishna connaît en effet, à partir de l’âge de 5 ans, des extases mystiques sans pareilles. Effectivement, à plusieurs reprises, extasié par son amour envers la Mère Divine diluée dans les merveilles de la Nature sans nombre, il tombe dans les champs dans l’état appelé Samadhi.

    Petit de taille, né d’une humble famille de brahmanes, il savait à peine écrire, et pourtant sa réputation ne tarde pas à faire le tour du monde. Pendant des années, venant de partout, des princes, hommes politiques, riches, mais aussi des pauvres et démunis se bousculent à la porte du Temple où il officie (ci-bas), cherchant à rencontrer l’homme qui exaltera le monde.

    Son message, quoique très riche, est pourtant fort simple. Aimez Dieu (l’Être) de toutes les manières possibles ou d’une seule, mais aimez-le. Voici deux de ses phrases connues : « S’il faut que vous soyez fous, soyez-le d’amour pour le Seigneur et non d’amour pour les choses d’ici-bas ». « Les hommes pleurent abondamment pour leurs enfants, leur femme, leur argent, mais qui pleure parce qu’il n’a pas vu Dieu ? ».

    Durant toute sa vie, Ramakrishna enseigne l’unité des religions qu’il vit profondément une à une, chaque fois avec la sincérité qui le caractérise. Marié depuis jeune à Sarada (à gauche), il pratique aussi le Tantrisme, ou Magie Sexuelle, sous sa forme la plus pure et authentique, qu’il enseigne à certains de ses disciples.

    En Samadhi, Ramakrishna expérimente les différents aspects du Divin. Il dévoile avec une clarté étonnante la Création. Fervent adorateur de sa Mère Divine, il la voit, converse avec Elle et développe une relation très intime avec Elle. Il parvient alors à vivre des expériences formidables qu’on a peine à croire, et qui pourtant sont reconnues pour être bel et bien arrivées. Pendant six longs mois sa bénie Mère le plonge dans le Samadhi appelé Nirvikalpa, duquel rares sont ceux qui reviennent car les racines et même les « semences » de l’égo ont été détruites. Durant une période de six ans, sa Mère Divine ne le laisse pas dormir une seule minute. Il passe son temps à L’adorer. Parfois, sa séparation d’avec la Mère divine lui cause des douleurs tellement intenses, que lorsqu’il se relève, le sol est brûlé par son ardente dévotion.

    Ne voulant créer aucun nouveau dogme, Ramakrishna ne laisse aucune doctrine particulière. Les seuls écrits qui existent à son sujet dans le monde moderne sont quelques biographies, et des paroles notées par ses disciples. Pourtant, grâce à lui, nous connaissons aujourd’hui l’hindouisme et le yoga. En effet, ses meilleurs disciples, comme Swami Vivékananda et Shivananda, seront parmi les premiers Mahatmas hindous à transmettre la Sagesse millénaire de l’Inde au monde entier, pendant le premier quart du siècle dernier.

    « Il est né en vain celui qui, ayant la rare chance d’être né humain, ne réalise pas Dieu (l’Être) dans cette vie. » - Sri Ramakrishna

     

    .


    Venerabilis Opus recommande

    Venerabilis Opus est une source de Connaissance gratuite grâce à un travail bénévole. Soutenez cette œuvre afin qu’elle continue de croître et qu’elle parvienne à ceux et celles qui n’y ont pas accès. Merci !